RÉSULTAT DE LA « DICTÉE DUNKERQUOISE »Badge DK Bus

Le nom des 15 gagnants du concours de la « Dictée Dunkerquoise » est en ligne!

Chaque heureux gagnant recevra un email lui indiquant les modalités pour récupérer sa place de Bal ou son badge de Carnaval à retirer à la P’tit Boutik du Bal uniquement.

Merci d’avoir participé à cet autre concours!

 

Et voici le texte dans son intégralité avec ce qu’il fallait répondre.

Les aventures de Tiche-Tache au carnaval.

Tiche-Tache n’était pas son vrai nom, mais un surnom cause qu’il s’appelait Charles-Henri mais vu qu’il était tatillon sur tout et pour tout, ses copains l’avaient appelé comme ça quand il était « boutch’cadeule » et qu’il était à l’école maternelle.

Un matin de bonne heure, dans la période de Mardi Gras, notre Tiche-Tache ouvrit ses n’oeils plein de « podingue » cause qu’il avait fait une très longue bonne nuit, et réalisa que ça devait être jour de carnaval.  Pendant que sa Moedre préparait eul’café et ses tartines de smout, Tiche–Tache sauta de son lit et enleva son « slapklet’che » à rayures bleus pour sauter dans la douche.  Après avoir brossé ses dents, mis de la gomina dans ses cheveux il se sentait tout beau  tout propre pour aller dans sa garde robe de « klet’che » de carnaval. Pas assez de soleil pour un pagne, mais trop chaud pour le costume de bisounours, Tiche-Tache  choisit sa tenue de ma tante : des bas collants avec des chaussettes …histoire de rentrer chez lui ce soir à pied de chaussettes, un « têtecariole » rose avec des paires de chaussettes pour faire des gros tetches, sa robe à fleurs, son manteau en moumoutte-léopard, bijoux en or qui « blêkre » comme le soleil et l’indispensable « pouncre »  pour mettre ses clés et ses petites affaires.

En descendant dans la cuisine, v’là que Moedre se met à hurler « bah bah bah dit-elle tu vas pas sortir comme ça !!! » Mais Tiche-Tache qui n’aime pas être fort contrarié dans ses projets, se met à « rounquer » comme un ours en cage du zoo de Fort Mardyck et sort de la maison en claquant la porte. Pour sûr qu’il avait eul « crop » de se fâcher avec sa moedre, mais Moedre devait comprendre que l’appel de la bande est plus fort que tout.

Alors il remonte le boulevard Sainte-Barbe pour aller devant la mairie eud’Dunkerque d’où ce qu’il va retrouver ses copains de la première ligne. Mais la place Charles Valentin était vide ! soit tout le monde était en retard…. soit la bande eud’Dunkerque est annulée ! Par chance, il voit que la mairie est ouverte et rentre pour prendre quelques renseignements. Là de sa plus belle voix, il s’adresse à une beau cotche habillée comme une cale-madame  qui se met à rire en le voyant  et lui dit « mais Monsieur on est déjà Mercredi ». C’est alors que la mémoire lui revient …la bande de Dunkerque qui dura fort tard et ce fort long « slapt’che » qui dura… 3 joyeuses nuits !

Moralité de l’histoire: Voilà ce qui arrive quand tu drives trop fort dès la bande de Dunkerque…
Tu fais la bande un jour mais tu dors 3 jours… mais au moins tu es fin prêt pour le bal des Chevaliers !

Illustrations © Cap’tain Nico / ADAGP Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.